Commune de Heiligenstein
Imprimer la page Agrandir la taille du texte Réduire la taille du texte


blason heiligensteinHeiligenstein, village viticole est accroché au flanc de la colline, au pied du Mont Ste Odile, entre 240 m et 300 m d'altitude. La vigne a vraisemblablement été introduite au 3ème siècle par des Romains colonisant la province rhénane. Une charte datée de 1181 cite pour la première fois le nom de Hellgenstein. L'ancien cimetière entourant l'église était contigu au château-fort de Hell, d'où ce nom de Hellgenstein. Le nom actuel de Heiligenstein apparaît pour la première fois en 1460. La rue du Rempart subsiste toujours et pour nous autres Heiligensteinois elle est appelée " d'Hell " qui se traduit en alsacien " l'enfer " Le presbytère étant situé au bout de la rue, on peut donc dire que " le pasteur est obligé de passer par l'enfer pour se rendre chez lui ".

 Au XVIème  siècle, le village vit une tragédie. Les paysans de la région se soulèvent contre les abus des puissants, nobles et clergé. Réfugiés sur les hauteurs plusieurs mois durant, ils trouvent leur village entièrement pillé et détruit par les mercenaires des seigneurs à leur retour. C'est ainsi qu'ils s'installent sur la colline voisine qui deviendra le village actuel.


Au XVIIIème  siècle, un nouveau cépage, le KLEVENER, que l'on dit rapporté d'Italie du Nord par Ehret Wantz, le Bourgmestre du village y est introduit. Le sol de silex permettant son épanouissement optimal, les vignerons demandent vite l'agrandissement de l'aire viticole. Après maintes péripéties et un long procès avec les villages voisins qui veulent garder pour leur usage les terres convoitées, le Conseil des Echevins de Strasbourg autorise en 1742 le village de Heiligenstein à planter sur ses terres ce fameux Klevener. Ce nouveau cépage connaît un tel succès que les vignerons sont bientôt invités à payer la dîme en Klevener, qui à cette époque vaut le double des autres vins. Belle revanche pour ce village jusqu'alors le plus pauvre de toute la seigneurie de Barr. Il est rapidement autorisé par le même conseil à agrandir sa surface de production, car la dîme rapporte beaucoup plus sur de bonnes vignes que sur de maigres pâturages. Les communes voisines, jalouses, envoient alors leurs troupeaux brouter dans les vignes nouvelles. On imagine les dégâts.

 

 




Bien qu'étant un Savagnin rose, le Klevener de Heiligenstein est un vin blanc, moelleux, avec un bouquet fin et harmonieux. On dit qu'il a la pointe de nervosité d'un Riesling, l'opulence du Tokay et le bouquet épicé du Gewurtztraminer, synthétisant ainsi les qualités des trois meilleurs cépages d'Alsace.

 

Un petit mot sur la commune : Lors du recensement de 1999, la population était de 868 habitants. Le recensement de février 2006 a donné 974 habitants, soit une augmentation de 13 % en 7 ans. A la date du 1er janvier 2010, la population légale communiquée par l'INSEE était de 1 010 habitants. Cette évolution rapide est essentiellement dûe à la réalisation de lotissements ainsi que de quelques collectifs.

 

Le ban communal de heiligenstein n'est pas très grand : 399 ha de terrains non bâtis dont 182 ha de forêt ( mais seulement 13 ha de forêt communale, la plus grande partie appartenant au groupement forestier de Truttenhausen)  et puis bien sûr 95 ha de vignes. En plus du Klevener de Heiligenstein, on y cultive tous les cépages traditionnels que l'on trouve en Alsace.




Le village en soi a un certain charme. On y dénombre 8 fontaines, dont la fontaine de l'Ours située en plein centre, à côté de la Mairie.

Heiligenstein jouit également d'une situation tout à fait exceptionnelle pour les amateurs de randonnées pédestres. Six circuits pédestres d' 1 h à 2 h 15 ont été balisés par la Société d'Embellissement du village. Heiligenstein est aussi un point de départ de randonnées plus importantes : Le Château du Landsberg, situé sur son ban, le Mont Ste Odile, le mur païen, les ruines de Niedermunster. A signaler également que le Domaine de Truttenhausen renfermant les ruines d'un prieuré de religieux est situé en partie sur le ban de Heiligenstein et sur celui d'Obernai. Enfin, il faut également signaler que la rentrée 2008 a vu l'ouverture du collège de Heiligenstein situé en grande partie sur le ban communal de Heiligenstein.